Oie tchèque

Race de l’oie autochtone tchèque


  • Oie tchèque
  • Oie tchèque huppée
  • Le sexage des oies
  • Pourquoi élever l’oie tchèque
  • Elevage des oies tchèques
  • Œufs fécondés à vendre
  • Ecrits au sujet de l’oie tchèque
  • Pour sauver l’oie, mangez-la !
  • Inscription sur la liste de diffusion

    Votre email
    Votre pays
    Votre langue
    

    Pour sauver l’oie tchèque, mangez l’oie tchèque!

    Les tchèques ont développé les oies tchèques dans un seul but - le rapport (viande, foie, graisse d’oie, plumes). Bien que cela puisse paraître un peu paradoxal, la seule manière de sauver cette race est de continuer à la consommer.

    Les tendances actuelles vont de l’agriculture intensive à grande échelle à l’agriculture biologique. Les agriculteurs biologiques produisent de la nourriture de qualité dépourvue des pesticides susceptibles d’avoir un impact négatif sur la santé humaine. Les fermes biologiques et leurs clients fournissent une occasion de sauver l’oie tchèque.

    Mangez-la pour la sauver !

    En outre, vous pouvez contribuer au sauvetage de l’oie tchèque ! Même si vous vivez en ville et que vous ne pouvez pas élever d’oies, vous pouvez participer par le choix de ce que vous mangez. Chez votre boucher, chez votre volailler, renseignez-vous sur les origines de la viande. Malheureusement, même dans les supermarchés tchèques vous ne pouvez pas acheter de véritables oies tchèques. Même si elles sont étiquetées comme oie tchèque, en fait il s’agit souvent d’une oie à viande hybride. Si vous souhaitez goûter une véritable oie tchèque, vous devez vous rendre dans la campagne tchèque et l’acheter chez des fermiers biologiques locaux. Si nous augmentons la demande des véritables oies tchèques, elles pourront connaître des lendemains qui chantent.

    Partout en Europe il existe quantité de races locales d’oies menacées d’extinction en raison du manque d’intérêt qu’on leur porte. Jusqu’au début du 20ème siècle, elles ont été élevées en troupeaux par milliers, mais maintenant il n’en subsiste que quelques centaines. Si vous ne pouvez pas trouver la véritable oie tchèque chez votre boucher, chez votre volailler, consultez ce lien et renseignez-vous sur les autres races d’oies locales en voie de disparition qui nécessitent elles aussi que vous vous penchiez sur leur sort.

    Oie tchèque > Pour sauver l’oie, mangez-la !


    Copyright © Oie tchèque, 2006-2017. Tous droits réservés. Dernière mise à jour : 17. avril 2017